L’histoire du Club et du Surf dans le Cotentin

Pierre Poncet

Pierre Poncet

Les premières sessions de surf répertoriées en Normandie datent de 1964, sur la plage de Sciotot dans le Cotentin. Mais les premiers surfeurs réguliers des côtes normandes apparaissent au cours des années 70. Toutefois, jusqu’à la fin des années 80 le surf normand reste confidentiel et on le pratique essentiellement dans le Nord Cotentin et en Seine-maritime (Etretat et Dieppe).

C’est en 1988 que le premier club du nord cotentin voit le jour, le Crevette Surf Club à Sciotot. Au début des années 90 il deviendra le Channel Surf Club. La préoccupation principale était d’organiser des compétitions locales et des surfs trips, notamment sur l’île de Jersey où le surf est arrivé bien avant d’apparaître en France (le Jersey Surf Club déclare sa création en 1929 !).

A partir de 1991, les premiers compétiteurs normands participent à des compétitions officielles (Championnat de Bretagne et Coupes de France). En 1997, le club disparait faute de bénévoles.

En 2000 le Cotentin Surf Club voit le jour sous la présidence de Sebastien Laronche. Son siège social est alors basé à Cherbourg et il regroupe une bande de passionnés qui souhaitent fédérer les différents pratiquants. La motivation est solide et le projet ambitieux. Peu à peu, l’association s’implante sur le spot de Siouville-Hague et c’est l’époque des premières compétitions. Le CSC a alors pour objectifs la mise en place d’entraînements et la création d’une école de surf. Un emploi d’animateur sportif et d’agent de développement est créé en 2001 grâce au dispositif emploi-jeune. Le titulaire du poste (Guillaume) sera formé et qualifié aux fonctions d’éducateur sportif.

A partir de 2001, le surf commence à se structurer sérieusement en Normandie. Cela permettra à la région d’être dorénavant représentée chaque année aux Championnats de France.

En septembre 2002, le club créé la première école de surf normande. Elle deviendra en 2005 la deuxième école Française de surf en nombre de licences écoles délivrées.

En 2006, est créé un deuxième emploi d’éducateur dans le cadre du dispositif « Emploi tremplin » de la Région Basse Normandie. Le club n’a ensuite cessé de grandir pour devenir le pilier du surf en Normandie. Il participe ainsi activement à la création du comité régional qui fédère les deux Normandie en 2007. Le potentiel du surf en Normandie est immense et cela commence à se savoir. Les établissements scolaires commencent à solliciter le club en 2008.

Collège, lycée et université proposent le surf dans leurs activités car, au-delà de la pratique, le surf permet d’appréhender beaucoup de domaines à travers les projets pédagogiques.

CSC 2004

Avec la participation aux compétitions nationales depuis 2001 et aux jeux nautiques de l’Atlantique depuis 2010, le club souhaite permettre aux surfeurs de progresser vers le haut niveau. Niveau de pratique qui monte chaque année mais qui a encore besoin de structure adaptée. C’est ainsi que la section sportive a été créée avec le collège Lucien Goubert de Flamanville en 2012. Ce sont ainsi 16 collégiens qui conjuguent surf et études de septembre à juin. Le club participe également au projet de formation des surfeurs du comité régional de Normandie pour continuer à tirer le niveau vers le haut et pour que le surf normand puisse petit à petit jouer à armes égales avec les régions atlantiques.

L’organisation de manifestations fait également partie de la vie du club avec notamment le Siouville Surf Open qui en 13 éditions a déplacé des milliers de personnes. Depuis 2014, le club se positionne chaque année pour l’organisation d’une étape de la coupe de France de Longboard et Stand Up Paddle.

2016, l’équipe de bénévoles est toujours présentes pour assurer encadrement et organisation de manifestation. Au plus fort de la saison, le club compte 6 salariés pour assurer les activités quotidiennes du club et de l’école de surf.