Les vagues sont là !

Les vagues sont là !

Belles vagues aujourd’hui plutôt molles entre 70 cm et 1 m avec un léger vent de Sud. De quoi s’amuser.

Marée haute : 10h52

Marée basse : 16h50

Coeff : 98/95

VENT : – de La Hague à Perros-Guirec : Sud à Sud-Est 2 à 3, revenant Est à Nord-Est 2 à 4 le matin, puis fraîchissant 4 à 5 au nord de Jersey en fin d’après-midi. Rafales sous orages. – de Perros-Guirec à Penmarc’h : Sud à Sud-Est 3 à 4, parfois 5, virant Ouest à Sud-Ouest en fin de journée.
MER : – de Flamanville à Bréhat : belle à peu agitée. – ailleurs : agitée à forte.
HOULE : – de Flamanville à Bréhat : Ouest 0.5 à 1.5 m. – ailleurs : Sud-Ouest 2.5 à 3.5 m, s’amortissant progressivement 1.5 à 2.5 m en journée.
TEMPS : très nuageux, avec quelques pluies sur la Pointe Bretagne le matin, puis des averses en fin de journée.
VISIBILITE : bonne, moyenne à mauvaise sous averses.

Belles vagues vent Sud-Est !

Belles vagues vent Sud-Est !

Belle condition aujourd’hui sur la descendante avec un vent Sud-Est qui devrait monter à 14h. Vagues entre 60 et 90 cm. Plan d’eau propre et le soleil se fait présent.

Marée basse : 16h07

Marée haute : 21h42

Coeff : 100

 

ENTRAINEMENT OK ce soir 17h30 /19h30

 

VENT : Sud à Sud-Est 4 à 5 par l’ouest, virant Sud à Sud-Ouest parfois 6 cet après-midi. Rafales.
MER : – de Flamanville à Bréhat : belle à peu agitée, devenant peu agitée à agitée cet après-midi. – ailleurs : agitée à forte par l’ouest, dominée par la houle, devenant localement forte à très forte sur la Pointe Bretagne cet après-midi.
HOULE : – de Flamanville à Bréhat : non significative. – ailleurs : s’amplifiant longue de Sud-Ouest 2 à 3 m par l’ouest, temporairement 1 à 1.5 m vers La Hague ce matin, puis localement 3 à 4 m de Batz à Penmarc’h cet après-midi.
TEMPS : nuageux à très nuageux, pluie ou averses par l’ouest en milieu de matinée, devenant parfois orageuses à l’est de Bréhat cet après-midi.
VISIBILITE : bonne, devenant moyenne sous précipitations.

Open territorial de Charente Maritime 14/15 mai

Open territorial de Charente Maritime 14/15 mai

Gros déplacement pour le Cotentin Surf Club ce week-end avec 7 jeunes espoirs inscrit dans cet open territorial de Charente. Grâce au nouveau format des compétitions fédérales, des surfeurs de toutes les régions peuvent intégrer les tableaux des différents opens organisés en France, à condition que  leur classement national le permet. Ce fut le cas pour nos 7 espoirs répartis dans les catégories allant du surf benjamin au surf junior ondine. Ainsi cet open de Charente a rassemblé des surfeurs de Bretagne (en force), des Pays de la Loire, et de Nouvelle Aquitaine. Le niveau général était donc plutôt relevé.

La compétition a eu lieu sur un spot de la Côte sauvage de Charente et les organisateurs ont tout prévu. Banc de sable magique et petite houle parfaite. Le samedi, le pic de la compet, surtout une gauche permettait vraiment de réaliser de beaux combos de manœuvres (enchainements de figure liées entre elles). De plus la météo était quasi parfaite avec soleil et vent de terre. Il faisait même un poil trop chaud. Le dimanche a été beaucoup moins bon notamment le matin à marée basse avec plusieurs options de placement mais aucune vraiment séduisante !

Pour cette première journée de compétition, les catégories benjamin (- de 12 ans) et les minimes (-de 14 ans) seulement, étaient concernées. Pour les normands, la journée n’a concerné que les frangins Herland, Lucien en benjamin et Pablo en minime. On peut dire que les deux « brothers » ont fait le spectacle toute la journée avec 3 séries pour chacun.

Lucien, en Benjamin, attaque en première série sur un spot à marée basse un peu difficile. Il maitrise néanmoins sa première série assez facilement malgré quelques petites bêtises techniques et termine premier avec des scores aux alentours de la moyenne.  Le premier tour benjamin est un peu long avec 6 séries à passer, mais au moins la marée monte et le spot s’améliore petit à petit. Cela permet aux sportifs non concernés par la compétition ce jour, d’aller tester la houle charentaise et de casser la croûte sous un soleil de plomb (mention spécial pour le burger du food truck teahupoo. Début d’aprem, c’est au tour de Pablo en série 3 du premier tour minime. La gauche sur le banc de sable commence à fonctionner mais il faut gérer ce courant de sortie de Baïne qui est fort. Plus d’un se feront piéger par le jus sur ce moment de marée. Il a fallu quelques minutes à Pablo pour capter l’affaire. Mais une fois le placement compris, il se sort sans encombre de cette première série avec des scores correctes. Il faudra être plus incisif pour la suite car le niveau va monter sérieusement.

On Enchaine assez vite avec le quart de final de Lucien qui va pouvoir surfer des gauches un peu plus calées. Lucien trouve assez rapidement le fonctionnement du spot et ne se fait pas avoir par ce jus  vicieux qui emmène les 3 autres trop au sud pour espérer choper la gauche. Lucien fait le boulot et trouve deux gauches assez rapidement avec des petits carves et rollers. Lucien gère l’affaire et ne fait plus bêtises et il ne sera plus inquiété de la série. La place en demi-finale est assurée et le niveau va là aussi très vite monter.

Quelques minutes plus tard, Pablo retourne à l’eau. Le spot est devenu parfait avec des gauches qui ont fait saliver tout le monde au bord jusqu’à la fin de la journée. Très rapidement Pablo et son pote Malo Jouanneau (breton) prennent la tête de la série et se rendent vague pour vague. A chaque vague prise, l’un ou l’autre reprend la tête. Les deux autres n’arrivent pas à suivre. Les deux potes ne lâche rien et à coup de carves et de rollers, c’est un vrai spectacle vu du bord. C’est finalement Pablo qui termine premier à pas grand-chose. 1er ou 2ème ne change rien pour la qualif en finale mais tout le monde, speaker compris a bien remarqué la montée en puissance du normand et du breton.

Demi-finale pour Lucien, ça s’annonce difficile car les autres garçons sont costauds dans les deux sens du terme. Lucien prend ses vagues et encore une fois, surfe très bien, mais les deux autres sont plus puissants et plus techniques, le parcours de Lucien s’arrête là, il termine 5ème. Il peut être content de sa compétition, il a réussi à surfer à son niveau et peut-être même à le faire progresser. Les 4 finalistes benjamins ont ensuite produit un surf incroyable. Le bagage technique est quasi complet, la glisse est belle… cela promet pour les années à venir.

Finale Minime, les vagues sont toujours parfaites avec des petites bombes quasi glassy de temps à autre. Un landais , deux bretons et un normand pour la victoire en terre charentaise. On s’attend cette fois à un match à 4. Malo commence avec une jolie petite gauche plutôt bien surfer, Pablo prend la suivante un peu plus grosse, floater sur la section, bottom sur le plat de la vague et bon roller carver, la gerbe d’eau s’envole, Pablo enchaîne un petit carve et termine sa vague par une chute sur le dernier rentry alors que la vague était devenu minuscule. Le speaker annonce 8,83, les juges ont aimé le combo de manœuvres enchainés avec fluidité. La finale ne pouvait pas mieux commencer. Quelques minutes plus tard le second breton trouve une belle gauche mets deux gros top turn et prend un 7. Il va falloir consolider le score rapidement. Malo choppe des vagues, les surfe bien ,mais pas les bombes. Pablo part sur une petite gauche à faible potentiel et chute. Pas grave, on se replace. Le jaune (Martin) part sur une gauche et la surfe plutôt bien, derrière une bombe arrive, Pablo part « deep”, compresse fort sa planche dans la descente et dans le bottom et décoche sur le mur vertical de cette belle gauche un superbe carve, et il enchaîne sans reprise d’appui avec un top turn puis un autre carve, reste à bien finir la vague avec le dernier rentry mais il chute encore sur cette dernière manœuvre. Le score tombe 8,37. Avec ce dernier rentry on peut imaginer une note pas loin de la perfection. En tout cas la série est pliée en 10 minutes, les autres ne reviendront jamais. Pablo score les deux meilleures vagues de la compétition au bon moment. On pourrait même pensé que le 6 qui vient après aurait mérité mieux, les deux manœuvres réalisées sur une vague creuse et rapide ont été explosives, puissantes et rapides (on a la vidéo) mais bon les juges préféraient des vagues de séries plus longues.

Un surf dans l’excellence, des notes comme celles là sont requises pour espérer faire de belles performances. Cette fois Pablo y est et c’est de bon augure à moins de 2 mois des épreuves nationales espoirs.

Remise des prix, on notera la stupéfaction du speaker quand Pablo lui annonce qu’il est normand. Il y a eu un blanc de quelques secondes… Comme désarçonné (on a la vidéo aussi). Nous, ça nous a fait un petit plaisir.

Fin de journée au camping, il est 20h00 tout le monde est cramé, salé, épuisé, ce sera pizza au resto de Jean Marc. Do you do you sandaya ! Au passage la team couscous raflera largement la victoire au blind test de l’équipe d’animation du camping. 22H30 au lit avec l’orage qui finit par Peter.

Dimanche réveil un peu délicat après une nuit moite, il fait beau mais le vent s’est levé. Après la gestion du départ, des mobiles home et des courses, direction le site de compétition. Suzanne Vol en surf ondine junior, Nina Herland en surf ondine cadet, Arthur Flament et Noah Agnel en surf junior et Antoine Latrouitte en surf cadet. C’est ce dernier qui attaque en première série sur un spot qui à marée basse ne ressemble pas à grand-chose. A gauche, a droite, au milieu haaaa, on ne sait pas, aucun placement ne semble coller. Le vent de côté n’arrange rien. Antoine Entre à l’eau avec des consignes pour le placement, mais même du bord on est perdu, alors dans l’eau… Antoine cherche à gauche, à droite, au milieu, ne trouve rien qui ressemble à une vague. Pour les autres c’est pareil aucune vague surfée dans les 10 premières minutes, c’est normal il n’y en a pas. Les gars trouveront des bouts de flotte avec de la mousse. Les scores ne dépassent pas 3. C’est nul.  A la fin du temps Antoine sort de l’eau énervé. Qui ne le serait pas. Quelle frustration de faire autant de km pour ça. Surtout vu les vagues de la veille.

La marée monte mais le spot de n’arrange pas vraiment. Encore trop bas. Cette ce sont les juniors Arthur et Noah qui sont dans la même série. Arthur et Noah choisissent l’option gauche. Le spot est nul, mais à ce moment l’option droite semble un poil moins nulle. Les gars vont reste 16 minutes sur la gauche à chopper des bouts de vagues tout mous. Noah trouve miraculeusement un bout de droite et un bout de gauche pour des notes de 2 et quelques. A droite le jaune trouve un peu plus de longueur sur des droites et se met à l’abris. Le surfeur en bleu au physique imposant ne décolle pas dans ces vagues molles. Les 4 surfeurs se retrouvent sur la droite à 3 minutes de la fin. Noah est 2ème, Arthur 3ème il lui faut un 2 et quelques pour se qualifier, le premier sera difficile à aller chercher avec si peu de temps. Arthur prend un bout de droite mais il n’y a rien à faire dessus. Fin de la série Arthur passe à la trappe sans avoir pu s’exprimer. Noah ira en finale mais sans gloire. Encore de la frustration mais là le choix tactique de placement était tout de même hasardeux…

On va casser la croûte en vitesse après ces deux séries difficiles. Au retour, le spot a enfin changé et la gauche bien qu’abimée par le vent a fait son retour. Suzanne entre lice.  Elles sont trois dans cette première série et seules les deux premières passeront. La surfeuse en blanc est forte, très forte. Elle prend rapidement la tête de la série. Suzanne tente de tenir son placement dans un plan d’eau qui bouge et avec un courant qui tire fort au pic. Suzanne est un peu stressée et n’arrive pas vraiment à produire son surf habituel, elle assure quand même deux petites vagues. La surfeuse en jaune ne tient pas le pic et se trouve rapidement en difficulté pour trouver des vagues. Suzanne termine 2ème et pourra tenter de se libérer en finale dans quelques minutes.

On enchaîne avec Noah en finale junior. Le niveau est costaud avec les bretons. Très vite un surfeur prend la tête avec un super surf bakcside. Noah Doit être bon sur ses trajectoires et surtout gagné en explosivité. Il réussit à trouver des bonnes vagues, est bon sur les trajectoires avec de bons enchaînements bottom/roller backside mais l’explosivité est un ton en dessous des autres. Il parvient tout de même à prendre la troisième place grâce à son choix de vagues et à son sérieux sur les trajectoires. C’est un très bon résultat pour Noah et un autre podium pour la Normandie.

Noah n’est pas sorti de l’eau que Suzanne est déjà au pic pour sa finale. Il va falloir se libérer car ses adversaires ont du métier. Une surfeuse prend rapidement les choses en main et on sent bien que la victoire ne lui échappera pas. Pour les 3 autres cela va rester serré pendant plus de 15 minutes. Suzanne est dans le coup mais la gauche est moins calée avec la marée qui commence a être haute. Elles sont trois a se tenir avec moins d’un point de différence. La rouge trouve une vague et prend clairement la seconde place. Suzanne a une vague correcte mais il en faudrait une autre avec deux manœuvres pour revenir sur la deuxième ou au moins prendre la 3ème. Malheureusement elle ne trouvera pas cette gauche à temps. Elle termine 4ème mais elle a pris de l’expérience. On sait déjà que Suzanne apprend vite (elle sait maintenant à quoi sert le disque vert et jaune…). Blague à part, c’est très encourageant pour la suite.

On termine cette compétition avec Nina qui attend de commencer la compétition depuis 2 jours. Elle est très motivée mais un poil stressée. Il va falloir tenir le placement, s’engager à la rame pour partir au pic qui creuse en peu au take off et ne pas faire de cadeaux aux autres filles. Le début de série est un peu compliqué. Nina n’ose pas trop se lancer sur les vagues, se montre un peu hésitante. La surfeuse en blanc n’hésite pas et y va franco. Elle prend le large rapidement la victoire ne lui échappera pas. Derrière, il y a de la place. Nina trouve finalement assez rapidement deux gauches, s’engage bien à la rame, une première vague avec un petit roller, une deuxième avec deux petits rollers. Les deux autres ne trouvent pas de vague équivalente, Nina prend la deuxième place. Très belle performance pour Nina pour qui l’entraînement commence à payer. On le sentait venir depuis quelques semaines. Un quatrième podium pour les normands. Cette fois le speaker a compris et ne s’émeut plus durant la remise des prix.

Voilà un déplacement qui valait le coup. Il y a certes de la déception et de la frustration pour certains, mais ce type de compétition moins relevé qu’un open de France permet d’engranger de l’expérience et de préparer les prochaines échéances.

Le prochain déplacement club sera pour le 1er open de France espoir à Lacanau du 8 au 11 juillet. Il y aura plusieurs compétitions nationales dans la foulée mais nous ne pourrons pas accompagner les jeunes sur toutes. Ce sera aussi le début de la haute saison à l’école de surf à Siouville.

Petites vagues propres vent Faible en hausse dans l’après midi

Petites vagues propres vent Faible en hausse dans l’après midi

Petites vagues propres de 50/70 cm ce matin, avec des séries de 5/6 vagues, surf possible !!!

Vent faible attendu progressivement en hausse en milieu d’après midi de secteur NNE, conditions attendue moins propres cet après midi…

Attention : fin des vagues d’ici le début d’après midi vers les 13 h avec la marée basse et reprise vers les 15 h 15h30 sur la marée montante…

Entraînement : ok ce matin 10h /12h et cet après midi : 14h/16h

VENT : Nord-Est 3 à 4 par le sud, fraîchissant Nord à Nord-Est 4 à 5 l’après-midi.
MER : peu agitée de La Hague à Bréhat, et agitée de Bréhat à Penmarc’h.
HOULE : Ouest à Nord-Ouest 0.5 à 2 m d’est en ouest, s’atténuant 0.5 à 1.5 m l’après-midi.
TEMPS : ensoleillé le matin, après quelques bancs de brume. Devenant très nuageux l’après-midi, puis averses en fin de journée.
VISIBILITE : bonne, mais moyenne à mauvaise sous bancs de brume et précipitations.
MARÉE : Haute : 7h08/19h36  Basse : 13h53 coef : 78/84

vague et vent d’ouest !

vague et vent d’ouest !
Les conditions aujourd’hui :  entre 50 et 60 cm avec un vent ouest. Plan d’eau agité avec clapot.
Marée basse : 13h05
Marée haute :1 8h53
Entrainement ce soir ok.
VENT : secteur Ouest 2 à 4.
MER : belle à peu agitée, localement agitée de Batz à Penmarc’h, dominée par la houle.
HOULE : Ouest à Nord-Ouest 0.5 à 1.5 m d’est en ouest.
TEMPS : ciel peu nuageux.
VISIBILITE : bonne.